Front Associatif et Syndical contre Cigéo

Ce texte est le tronc commun qui unit différentes organisations dans un Front Associatif et Syndical contre Cigéo, projet d’envergure nationale. Tel une charte, d’autres organisations sont appeler à rejoindre les organisation déjà signataires. Chacune des organisations signataires peut affiner sa propre position en la développant dans un paragraphe à la suite (Mai 2020). Continuer de lire Front Associatif et Syndical contre Cigéo

« La Terre ne se venge pas », ou un premier pas vers une écologie spinoziste

A chaque épisode de crise lié à l’environnement, la culpabilité générale face aux pollutions anthropiques tend à faire remonter des discours fautifs,teintés de mysticisme Gaïa, et justifiant ces calamités par une vengeance de la Terre contre les humains. La crise sanitaire du Covid-19 n’échappe pas à la règle et même si les médias expliquent le danger de personnifier cette Terre, ils ne précisent pas les déterminismes de ces crises, contribuant à laisser planer le doute. Pire, tout en cherchant à y échapper , ils amplifient cette confusion en parlant le plus souvent de dérèglement climatique et de dysfonctionnement écosystémique. Très loin des vengeances divines bibliques, ces crises ne sont pourtant liées à aucun dysfonctionnement. Bien au contraire, elles sont la conséquence logique et prévisible des interrelations complexes entre l’inerte et le vivant. Non, la Terre ne se venge pas, elle ne dysfonctionne même pas, elle n’est que le domaine des possibles qui suit des règles déterminées. Ce n’est que par la connaissance intime de ces déterminismes que nous trouverons notre liberté et une capacité renouvelée à vivre dans des sociétés solidaires et pacifiées avec la nature. Continuer de lire « La Terre ne se venge pas », ou un premier pas vers une écologie spinoziste

Bienvenu au pays des pesticides

En 2019 est sorti un texte important car en rupture avec les pratiques culturales dominantes : l’arrêté du 27/12/19 fixait enfin des distances limites d’épandages de pesticides à proximité des habitations. Cet arrêté devait être complété par une charte départementale qui préciserait sa mise en œuvre locale. Portée par les chambres d’agriculture, la rédaction de cette charte soumise à la consultation publique en plein confinement COVID-19 montre une nouvelle fois la puissance des lobbyistes de la FNSEA. Les chartes que nous avons consultées (départements 64 et 40) visent à réduire à l’extrême ces distances de sécurité, voire à la reporter sur les terrains d’habitations. Décryptage. Continuer de lire Bienvenu au pays des pesticides

Alerte propagande : l’Etat se sert d’un site éducatif pour promouvoir l’industrie nucléaire (edit 20/04/20)

C’est une alerte lancée par plusieurs enseignants qui se sont rendus sur le site de LUMNI, un site éducatif dont l’Etat fait la promotion pour aider les familles durant cette période de confinement. Sur le principe, rien à redire, il est plutôt bien fait et didactique. Malheureusement, ce site sert aussi à l’Etat à diffuser une propagande mélangeant arguments spécieux et fake news en faveur de l’énergie nucléaire. Continuer de lire Alerte propagande : l’Etat se sert d’un site éducatif pour promouvoir l’industrie nucléaire (edit 20/04/20)

Coronavirus : chronique d’une catastrophe annoncée

Il est temps d’arrêter de parler d’incompétence en matière de gestion gouvernementale de la crise du COVID-19. Depuis 20 ans, les alertes sur les risques pandémiques n’ont cessé d’être adressées aux gouvernements successifs par les services médicaux, les écologues et les centres d’épidémiologie. Concernant les moyens, en 2013, nous disposions encore d’une bonne partie des outils qui nous auraient permis de lutter efficacement contre cette pandémie. Nous avions des stocks de matériel médical spécifique pour répondre au risque pandémique et nous avions encore des moyens hospitaliers à la mesure des problèmes. Or, gouvernement après gouvernement, des choix très clairs ont été faits par les responsables pour abandonner ces stocks et détruire de façon consciencieuse l’hôpital public. Ils l’ont fait en toute connaissance de cause puisque, dans le même temps, les scientifiques démontraient année après année que le risque pandémique ne faisait que croître.
Qu’on ne dise plus jamais qu’ils ne savaient pas, qu’ils ont été incompétents. C’est bien pire que l’incompétence : malgré les alertes, pour des raisons budgétaires, d’idéologie libérale, ils ont détruit les équipements et services qui nous auraient permis de passer cette crise sans drames inutiles. Ces gens auront à répondre devant la justice de la mise en danger de la vie d’autrui à l’échelle continentale. En attendant, ce sont les petites mains de la République, les soignants, personnels d’entretien, pompiers, livreurs, commerçants, qui compensent leurs manquements en en payant le prix fort. Continuer de lire Coronavirus : chronique d’une catastrophe annoncée

Coronavirus : révélateur de notre absence de résilience

Ras-le-bol, dégoût et grosse colère font que ce blog qui ne devait être consacré qu’aux sujets relatifs à l’écologie et à l’environnement va faire une exception : parler des politiques publiques en matière sanitaire et donc du coronavirus. Ce n’est pas sur la stratégie de lutte que nous intervenons dans le débat, n’espérez pas un avis sur le choix à faire entre protection totale ou contagion contrôlée, hors de notre domaine de compétence. Cependant, en dehors de ces sujets que nous laissons bien volontiers aux médecins, il est relativement facile de comprendre, avec une approche d’écologue, que les éléments de langage, les méthodes utilisées et les conséquences des politiques menées nous amènent directement dans le mur. Les politiques néolibérales de ces 20 dernières années ont ruiné les services et les activités qui nous permettraient de passer cette crise sans trop de casse. Nos sociétés libérales sont tout sauf résilientes et nous allons en payer le prix fort. Continuer de lire Coronavirus : révélateur de notre absence de résilience

[Energie] Privatisation des concessions hydroélectriques : défendre l’indéfendable ? (Partie 2)

« Quand tout sera privé, on sera privé de tout ».
C’est ce qui était écrit sur une banderole déployée au-dessus de la retenue de Serre-Ponçon par un collectif en lutte contre le projet de privatisation des concessions hydroélectriques. Malgré, ou plus justement en raison des impacts environnementaux sévères de ces équipements industriels, il est certain que cette privatisation est une très mauvaise nouvelle. Pour l’équilibre du marché de l’électricité en France, pour notre sécurité, pour le pouvoir d’achat qui devrait encore baisser avec des hausses de tarifs à prévoir, mais aussi pour l’environnement. Il faut garder le contrôle de ces équipements justement pour pouvoir décider collectivement ce que nous voulons en faire. Continuer de lire [Energie] Privatisation des concessions hydroélectriques : défendre l’indéfendable ? (Partie 2)