[Energie] Privatisation des concessions hydroélectriques : défendre l’indéfendable ? (Partie 2)

« Quand tout sera privé, on sera privé de tout ».
C’est ce qui était écrit sur une banderole déployée au-dessus de la retenue de Serre-Ponçon par un collectif en lutte contre le projet de privatisation des concessions hydroélectriques. Malgré, ou plus justement en raison des impacts environnementaux sévères de ces équipements industriels, il est certain que cette privatisation est une très mauvaise nouvelle. Pour l’équilibre du marché de l’électricité en France, pour notre sécurité, pour le pouvoir d’achat qui devrait encore baisser avec des hausses de tarifs à prévoir, mais aussi pour l’environnement. Il faut garder le contrôle de ces équipements justement pour pouvoir décider collectivement ce que nous voulons en faire. Continuer de lire [Energie] Privatisation des concessions hydroélectriques : défendre l’indéfendable ? (Partie 2)

[Energie] Privatisation des concessions hydroélectriques : défendre l’indéfendable ? (Partie 1)

« Quand tout sera privé, on sera privé de tout ».
C’est ce qui était écrit sur une banderole déployée au-dessus de la retenue de Serre-Ponçon par un collectif en lutte contre le projet de privatisation des concessions hydroélectriques. Depuis plus de deux ans, ce collectif qui regroupe une intersyndicale, des associations nationales (Attac) et locales, des élus locaux et des mouvements citoyens (Gilets Jaunes) défend un service public, l’hydroélectricité, menacé de privatisation par les politiques néo-libérales de nos derniers gouvernements, alors même que ce service est stratégique, voire vital. Et pourtant, il est bien difficile pour des écologues de défendre ces équipements qui détruisent nos cours d’eau et contre lesquels les mêmes écologues continuent à mettre en évidence les impacts majeurs sur l’environnement. Lutter pour maintenir notre indépendance énergétique et une gestion publique de ces retenues, oui, mais pas à n’importe quelle condition. Continuer de lire [Energie] Privatisation des concessions hydroélectriques : défendre l’indéfendable ? (Partie 1)